Un lien entre obésité et Alzheimer

Publié le 07/01/2013

L'obésité aggraverait les lésions associées à la maladie d'Alzheimer, selon une étude rendue publique lundi par l'Inserm. Selon l'étude réalisée par des chercheurs de l'Unité U837 et de l'Université Lille2/Université Lille Nord sur des souris transgéniques, l'obésité aggraverait les déficits cognitifs et les lésions cérébrales dans la maladie d'Alzheimer. Ces travaux, publiés récemment dans la revue Diabetes, renforcent l'idée que les anomalies métaboliques pourraient jouer un rôle dans le développement des démences, relève David Blum, chargé de recherche à l'Inserm qui a dirigé cette étude. Les chercheurs de l'équipe du Dr Luc Buée ont utilisé des souris transgéniques conçues pour développer progressivement avec l'âge une dégénérescence du cerveau liée aux protéines Tau. Pendant cinq mois, les souris ont reçu un régime riche en graisse, induisant une obésité progressive. "A l'issue du régime, les souris obèses ont développé une pathologie aggravée tant du point de vue de la mémoire, que des modifications de la protéine Tau", relève David Blum.


Source : legeneraliste.fr