Un lien entre asthme et obésité ?  Abonné

Publié le 09/10/2009

Si des études animales ont montré que l'inflammation des voies respiratoires était aussi augmentée par la leptine, l'IMC ne semble pas modifier significativement la sévérité de l'asthme chez l'homme. Les deux pathologies pourraient néanmoins être liées, soit par des facteurs génétiques à élucider, soit du fait de la gêne respiratoire induite par l'obésité, soit par impact des anomalies métaboliques sur la morbidité de l'asthme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte