Un gène responsable d’infertilité masculine  Abonné

Publié le 25/03/2011

Crédit photo : ©JOUBERT/PHANIE

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Des chercheurs du CNRS ont identifié un gène impliqué dans un type d’infertilité primaire, la globozoocéphalie spermatique (spermatozoïdes à tête ronde incapables de féconder l’ovule). Chez les trois quarts des 20 patients étudiés, les chercheurs ont identifié une délétion des deux allèles du gène DPY19L2. Un diagnostic moléculaire pourra être désormais proposé aux hommes en cours de PMA chez qui est décelée une globozoocéphalie, car la présence de cette double altération du gène est prédictive d’un mauvais pronostic de réussite de la FIV.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte