Sujet âgés

Un fatalisme délétère  Abonné

Publié le 16/04/2010

L’influence de l’âge sur le pronostic est variable selon les cancers. Pour la plupart une accélération de la dégradation du pronostic est observée entre 60 et 70 ans, et au-delà de 70 ans, le risque de décès augmente nettement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte