C’est arrivé le 10 novembre 1311

Un édit reconnaît les chirurgiens non barbiers

Publié le 10/11/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

L’édit de Philippe le Bel daté du 9 novembre 1311 est le plus ancien édit fixant le statut des chirurgiens. Le roi avait pris cette décision après qu’on lui ait fait savoir qu’à Paris et dans tout le vicomté sévissaient des étrangers qui, non content de voler ou de frapper de la fausse monnaie, s’avisaient aussi de pratiquer des actes chirurgicaux au vu et au su de tous en l’annonçant sans vergogne par des enseignes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)