Un dispositif toujours fragile  Abonné

Publié le 20/05/2011

Sur les seize indicateurs des CAPI, quatre concernent le diabète. Pour autant, la récente invalidation par le Conseil d’Etat des recommandations de la HAS sur le diabète fragilise-t-elle le dispositif tout en entier ? C’est peu probable. La CNAMTS a toujours insisté sur le socle scientifique des CAPI puisque ses critères s’appuient sur les recommandations de la HAS. En même temps, elle a pris ses précautions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte