Un certain découragement  Abonné

Publié le 18/02/2011

J’ai commencé à exercer en 1975 en MG libéral par choix sachant que cela ne serait pas simple. n’ayant aucune aide familiale ou garant pour m’installer. Le hasard a voulu qu’un généraliste parisien m’a laissé le remplacer deux fois de suite. J’ai aussitôt compris que je ne voulais pas l’esclavage (8h-22h).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte