SI « Le Généraliste » était paru en septembre 1909

Un cas de syphilis extra-génitale

Publié le 10/09/2015

« M. le médecin principal Berthier relate le cas d’un sous-officier qui, à la suite d’une brûlure accidentelle de la lèvre par une cigarette allumée, gagne un chancre dur de la lèvre et voit évoluer une syphilis bien caractérisée. Ce jeune homme n’avait pas encouru le moindre contact avec une femme, et il s’en gardait, ayant généralement peur des contaminations vénériennes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)