Un bon cru pour les nominations de généralistes à la fac  Abonné

Publié le 18/09/2009

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

A la veille de la rentrée universitaire, la nomination annoncée de 24 généralistes comme maîtres de conférence associés dans les facultés de médecine devraient apporter un peu d’oxygène aux départements de médecine générale. Certes, on n’est pas encore au seuil de 50 nominations par an prévu par la loi Bachelot. Mais, Vincent Renard, président du Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) ne boude pas son plaisir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte