Un anticancéreux pour le poumon et l’ORL  Abonné

Publié le 11/06/2010

L’anticancéreux BIBW 2992 de Boehringer Ingelheim permet une réduction de 22 % des tumeurs ORL comparativement à la diminution de 13 % obtenue avec le cétuximab selon une étude présentée à l’ASCO (American Society of Clinical Oncolgy). Il fait partie d’une nouvelle génération de molécules ciblant la tyrosine-kinase du récepteur du facteur de croissance épidermique. D’autres données mettent en évidence une efficacité antitumorale sur le cancer du poumon non à petites cellules exprimant une mutation du gène EGFR.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte