Tuberculose : les enfants à risque doivent être vaccinés, rappelle le BEH

Publié le 24/03/2009

Un an après la fin de l’obligation de vacciner tous les enfants contre la tuberculose, le suivi des nouvelles recommandations de cibler la vaccination sur les enfants à risque reste « insuffisant », déplorent plusieurs spécialistes dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publié mardi. Le BCG, qui n'est plus obligatoire avant d'entrer en collectivité mais il reste fortement recommandé aux enfants à risque : ceux nés dans un pays de forte endémie tuberculeuse ou dont au moins un des parents en est originaire, ou ceux qui doivent séjourner au moins un mois d'affilée dans l'un de ces pays. Le vaccin est également recommandé aux enfants ayant des antécédents familiaux de tuberculose et à ceux résidant en Ile-de-France et en Guyane. Les épidémiologistes de l’InVS et des responsables d'Activ, l'association de clinique et thérapeutique infantile du Val de Marne, jugent ainsi prioritaire un « renforcement de la communication auprès des médecins vaccinateurs sur l'importance de la vaccination des enfants à risque élevé de tuberculose ». En effet, d’après les données de ventes de BCG, la couverture vaccinale en Ile-de-France a baissé globalement de 37 % entre 2005 et 2007 (moins 44 % en médecine libérale et moins 17 % en secteur public). Et, selon une enquête chez des médecins libéraux, seule environ la moitié des enfants résidant hors d'Ile-de-France, nés après la mesure de levée de l'obligation vaccinale, mais répondant aux critères de vaccinations, sont vaccinés.


Source : legeneraliste.fr