Trouver un associé: une galère  Abonné

Publié le 21/06/2013

Généraliste en pré-retraite, c’est-à-dire ne voulant travailler à 66 ans qu’à mi-temps, je viens de découvrir la difficulté de trouver un associé, un collaborateur ou un remplaçant. Inscrit sur une multitude de sites Internet avec leurs cotisations associées, inscrit dans des forums professionnels et syndicaux, j’ai mis plusieurs mois avant de trouver quelques contacts fiables.

Je pensais benoîtement qu’il suffisait d’expliquer que je travaillais correctement, dans des locaux agréables avec du matériel adapté et avec une clientèle fidèle et non pléthorique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte