Trou de la Sécu : Et si on rajoutait une louche de CRDS ?

Publié le 01/09/2010

Le ministre du Budget François Baroin estime qu'il faudra trouver dès 2013 de nouvelles ressources fiscales, voire augmenter les impôts, au vu de l'insuffisance des mesures annoncées jusque-là pour combler les déficits, dans un courrier à des parlementaires. Pour financer la dette sociale, le gouvernement prévoit en effet « l'apport de ressources nouvelles à partir de 2013, que ce soit par la suppression de nouvelles niches fiscales et sociales ou, à défaut, par une hausse progressive de la CRDS », écrit le ministre dans une lettre aux parlementaires, citée mercredi par Les Echos.

Inventée lors du plan Juppé, la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale) est un impôt qui ressemble à la CSG, créé pour résorber l'endettement de la Sécurité sociale. C’est la première fois que le gouvernement, qui exclut toute hausse générale des impôts, évoque le recours à une hausse de la CRDS. Les derniers arbitrages sur le budget 2011 doivent être rendus d'ici la mi-septembre, et le projet de loi de finances doit être présenté en conseil des ministres avant la fin du mois.


Source : legeneraliste.fr