Trois questions à…Bechir Chebbah, président de l’UNASA*  Abonné

Publié le 07/09/2012

Comment analysez-vous cette année 2011 pour les généralistes ?

Clairement, c’est une bonne année pour eux. On peut dire que le généraliste tire bien son épingle du jeu en 2011. Son chiffre d’affaires moyen progresse de 4,7 %, avec un écart peu sensible entre les différents quartiles de la profession qui ont tous progressé entre 4 et 5 %. Ces bons résultats se traduisent au niveau du bénéfice avec une hausse encore plus marquée de + 6,7% du fait de l’amortissement des frais fixes. Là encore, cette augmentation est très homogène quel que soit le niveau d’activité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte