Trois français sur quatre pour une euthanasie clandestine

Publié le 25/09/2009

Trois Français sur quatre se déclarent favorables à des euthanasies clandestines lorsque des personnes en phase terminale le réclament, selon un sondage réalisé par l'institut BVA pour l'association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD). Le sondage publié jeudi a été réalisée par téléphone les 18 et 19 septembre auprès d'un échantillon de 1005 personnes de 15 ans et plus, choisi selon la méthode des quotas. 74,7% des personnes interrogées (77,6% chez les hommes, 72% chez les femmes) se sont dites favorables à ce que des euthanasies soient pratiquées "même si elle ne sont pas autorisées par la loi, lorsque des personnes atteintes d'une maladie incurable en phase terminale le réclament".

L'ADMD, qui continue de faire pression sur les pouvoirs publics pour une légalisation de l’euthanasie, tient à Lyon samedi 26 septembre sa 29ème assemblée générale.


Source : legeneraliste.fr