Transplantations de selles : une nouvelle arme dans la lutte contre l’obésité ?

Publié le 28/03/2013

La flore microbienne intestinale pourrait jouer un rôle important pour perdre du poids, selon une recherche publiée mercredi. Des chercheurs de l'université de Harvard (Massachusetts) ont constaté d'importants changements dans la flore intestinale de souris ayant subi un bypass gastrique. Ils ont transféré ces microbes intestinaux altérés dans l'intestin d'autres souris et observé une perte rapide de poids chez ces animaux. «En colonisant l'intestin de souris avec la flore intestinale altérée par un pontage gastrique d'autres souris, ces animaux ont perdu jusqu'à 20% de leur poids, exactement comme si elles avaient aussi subi cette intervention chirurgicale», explique Peter Turnbaugh, de l'université de Harvard. Ces travaux -qui confirment l’intérêt des transplantations de selles, déjà prouvé pour d’autres pathologies- ouvrent de nouvelles pistes thérapeutiques pour traiter l'obésité, même si les auteurs estiment qu’il faudra sans doute des années avant que les résultats de cette étude puissent être reproduits chez des humains.


Source : legeneraliste.fr