Transparence : oui, mais pour tout le monde  Abonné

Publié le 07/06/2013

« La transparence » est une expression très en vogue au gouvernement mais, me paraît-il, peu apprécié à l’Assemblée nationale. Si le gouvernement a élaboré le décret dit « Sunshine Act » (ou « Acte d’ensoleillement » !) pour les médecins, en estimant qu’à partir d’une somme de 10 euros l’industrie pharmaceutique a le pouvoir de les acheter, quel décret doit-il également instituer pour les députés socialistes et de droite qui ont accepté l’invitation à déjeuner du fabricant de cigarettes British American Tobacco qui a déboursé 10 000 euros pour ce repas ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte