Transparence : Marisol Touraine signale les activités de son frère médecin

Publié le 15/06/2012

Comme chaque membre du gouvernement est tenu de le faire, Marisol Touraine a rempli une déclaration d’intérêts, accessible en ligne sur le portail du gouvernement. Dans celle-ci, elle signale que son frère, médecin, exerce des responsabilités à l’Agence française des produits de santé (ancienne Afssaps, devenue ANSM) ainsi que dans d’autres établissements. La ministre des Affaires sociales et de la Santé a indiqué, dans ce document, dans la case prévue à cet effet : « Mon frère, Philippe Touraine, est professeur de médecine, chef du service d’endocrinologie et médecine de la reproduction (Pitié-Salpêtrière AP-HP). Il est membre du comité DEUG (Diabéto-Endocrino-Uro-Gyneco) de l’Autorisation de mise sur le marché (AMM) de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAAPS) et de la commission chargée du contrôle de la publicité et de la diffusion des recommandations sur le bon usage des médicaments de cette agence. »

Parmi les autres membres du ministère des Affaires sociales et de la Santé, la ministre chargée des personnes handicapées Marie-Arlette Carlotti, ancienne d’EADS, a déclaré avoir conservé des parts dans les fonds ouverts par le groupe pour ses salariés. Tandis que Michèle Delaunay, chargée des personnes âgées et de la dépendance et également conseillère générale de la Gironde a déclaré être « à ce titre, présidente du conseil de surveillance de l’hôpital Charles Perrens à Bordeaux » et « membre du conseil de surveillance du CHU de Bordeaux, » mais a précisé qu’elle « démissionner(a) prochainement de ces mandats ». Rien à signaler du côté de Dominique Bertinotti, chargée de la famille. Quant au ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, il confirme que son frère Antoine Cahuzac dirige une filiale d’EDF.


Source : legeneraliste.fr