Femmes et Infertilité

Traiter sans attendre  Abonné

Publié le 12/06/2009
Stimulation de l’ovulation, fécondation in vitro, ICSI, don de gamètes, chirurgie, produits recombinants… Les moyens de traiter l’infertilité sont de plus en plus pointus, mais ne reculent pas l’âge « idéal » pour concevoir, qui reste avant 30 ans.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

En France, les troubles de la fertilité concernent 15 % à 20 % des couples. On parle d’infertilité lorsqu’un couple ne parvient pas à obtenir une grossesse après plus d’un an de tentatives avec des rapports sexuels réguliers. Chez les femmes de plus de 35 ans ou en cas d’antécédents de troubles gynécologiques, il est conseillé de consulter dès 6 mois. Aux grossesses tardives, l’âge de la première grossesse est en recul et se situe actuellement vers 30 ans, s’ajoute la chute de la fertilité masculine et les divers problèmes de stérilité féminine et masculine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte