Dépression

Traiter les symptômes résiduels  Abonné

Publié le 04/02/2011
La rémission partielle compromet le fonctionnement psycho-social et expose au risque de récidive dépressive.

Sur l’ensemble des patients dépressifs traités, un tiers est en rémission complète, près de la moitié connaît une rémission partielle et 20 % ne répondent pas au traitement. Si l’objectif ultime du traitement des dépressions est la rémission complète, le problème des symptômes résiduels reste difficile à gérer. « Souvent les symptômes physiques mettent plus de temps à disparaître » a indiqué le Pr Philippe Fossati (Hôpital Pitié Salpêtrière, Paris). Or, la présence de facteurs résiduels est un facteur pronostic de rechutes ou de dysfonctionnement psycho-social.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte