Traitement intermittent ou continu ?  Abonné

Publié le 25/03/2011

?En France, un essai de PreP chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) devrait débuter prochainement. Il portera non pas sur un traitement préventif quotidien comme dans l’étude IPrEx mais sur un schéma de traitement intermittent, à la demande, lorsque la personne prévoit une activité sexuelle dans les heures suivantes. Une stratégie qui pourrait être plus compatible avec la vie réelle et susceptible d’augmenter l’adhérence, d’améliorer la tolérance et de réduire les coûts inhérents à un traitement en continu…


Source : Le Généraliste: 2558