3 questions au Pr Daniel Floret

« Toutes les conditions, ou presque, d’une vaccination organisée ont disparu »  Abonné

Publié le 11/06/2010

Crédit photo : ©DR

La saison passée, 20 % des cas graves de grippe A (H1N1) ont été observés chez des personnes qui n’avaient aucun facteur de risque (FDR) connu. Comment justifiez alors qu’une grande partie de la population sans FDR soit exclue de la protection vaccinale ?

C’est en effet un point difficile de discussion. Tenir compte des 20 % des formes graves sans facteur de risque aurait amené à recommander la vaccination de tous les enfants et adultes jusqu'à 50 ans, soit des millions de personnes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte