Tour de vis en Allemagne sur le médicament

Publié le 26/03/2010

Le ministre allemand de la Santé a présenté vendredi des mesures pour davantage encadrer le prix des médicaments, fixé jusqu'ici librement par l'industrie pharmaceutique. "Pour la première fois, les entreprises pharmaceutiques ne pourront plus décider seules du prix des nouveaux médicaments", a déclaré Philipp Rösler (FDP) en présentant son plan. L'Allemagne, l'un des premiers marchés mondiaux pour les médicaments, est en effet le seul pays d'Europe, avec Malte et le Danemark, où l'industrie fixe librement le prix de ses médicaments. Les laboratoires pourront toujours décider du prix de leurs médicaments au cours de la première année de mise sur le marché, mais ils devront ensuite négocier avec les caisses de sécurité sociale, sur la base d'une analyse des bénéfices thérapeutiques de leur molécule. Le ministre veut également un gel des prix sur la plupart des médicaments jusqu'à la fin 2013. La mesure permettra d'économiser 1,15 milliard d'euros en 2011.


Source : legeneraliste.fr