Toulouse : la longue grève de l’hôpital psychiatrique

Publié le 14/11/2010

Des employés de l'hôpital psychiatrique Gérard Marchant à Toulouse, en grève depuis près d'un mois, réclament des embauches en urgence dans l'établissement et dénoncent le manque de moyens en faveur de la psychiatrie en France, a-t-on appris samedi auprès des grévistes. Pour sensibiliser les Toulousains, des infirmières vêtues de blouses blanches proposaient samedi sur la place du Capitole de prendre la tension aux promeneurs en échange d'une cuillère à café, "pour montrer que nous sommes dans le plus grand dénuement", selon l'une d'entre elles. A l'entrée de l'hôpital, plusieurs tentes ont été dressées pour abriter les grévistes et des banderoles "pénurie d'infirmiers" ou des drapeaux de l'intersyndicale (FO, CGT, Sud, CFDT) flottent au vent. "Nous demandons une cinquantaine d'embauches, et que tous les contractuels ayant travaillé au centre hospitalier psychiatrique depuis 3 à 4 ans soient titularisés", a déclaré à l'AFP un délégué de Sud, Jean-Paul Fauré.


Source : legeneraliste.fr