Toujours un frottis tous les 3 ans  Abonné

Publié le 19/11/2010

?Si les recommandations de la HAS revisitent profondément l’organisation du dépistage, elles ne modifient pas ses modalités pratiques. Le dépistage reste donc fondé sur la réalisation d’un frottis cervico-utérin (FCU) conventionnel ou en milieu liquide, à un rythme triennal entre 25 et 65 ans. La mise en œuvre du test HPV en dépistage primaire en population générale « est actuellement prématurée », estime la HAS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte