Touche pas à ma retraite !  Abonné

Publié le 25/06/2010

Voudrait-on dégoûter complètement les jeunes de s’installer en libéral que l’on ne s’y prendrait pas autrement… Selon le président de la Carmf, les médecins, jusque-là épargnés par la réforme Woerth sur les retraites, pourraient bien demain en subir les dégâts collatéraux. L’idée aurait germé dans la tête de hauts fonctionnaires du ministère des Affaires sociales qui imagineraient sérieusement profiter de l’allongement de l’âge du droit à pension chez les salariés, pour repousser, en douce, le curseur chez les médecins libéraux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte