Douleur

TMS : une pathologie des « temps modernes »  Abonné

Publié le 20/12/2013
La douleur au travail est fréquente et les troubles musculo-squelettiques concerneraient 34% des salariés. Les contraintes biomécaniques jouent incontestablement un rôle primordial, mais des facteurs tels que le stress ou les conditions de travail influencent le vécu et l'expression des plaintes.

Crédit photo : CHASSENET / BSIP

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) - ou plus exactement les affections péri-articulaires - englobent de nombreuses atteintes qu'on s'attache maintenant à définir précisément, avec souvent des examens IRM pour un diagnostic lésionnel rigoureux.

à l'origine de ces troubles, on retrouve en grande majorité la manipulation de charges, de masses unitaires, la fréquence de répétition du geste, les amplitudes articulaires, associées à d'autres facteurs physiques comme le froid ou les vibrations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte