Tests biologiques : la CSMF demande la suspension de l’arrêté

Publié le 10/07/2013

Le président de la CSMF, Michel Chassang, dans une lettre envoyée ce mercredi à Marisol Touraine, demande à la ministre de la Santé « de bien vouloir suspendre » l’arrêté du 11 juin déterminant la liste des tests et traitements biologiques mis à la disposition d’autres professionnels de santé que les médecins. Ce texte prévoit notamment d’autoriser à des professionnels de santé de pratiquer des tests de dépistages rapides de la grippe et de l’angine bactérienne à streptocoque A. « Heurtée » par ce texte produit « en catimini », la CSMF estime que cet arrêté « galvaude le diagnostic médical » et met « cruellement en danger » la santé des patients. Le patron de la Conf’ suggère également au ministère d’engager une négociation avec les syndicats représentatifs « afin de construire un dispositif équilibré ». Il souhaite notamment la mise à disposition « réelle » de ces tests de dépistage aux médecins et plus particulièrement aux médecins traitants.


Source : legeneraliste.fr