FSE

Télétransmission, ceux qui disent non ! Abonné

Publié le 07/05/2009
Télétransmission, ceux qui disent non !


?Le projet de taxe inclus dans la loi « HPST », qui entre en discussion au Sénat mardi, va-t-il inciter les médecins qui refusent la FSE à s’y mettre ? Aujourd’hui, alors que huit généralistes sur dix pratiquent la télétransmission, une poignée d’irréductibles, le plus souvent dans les villes, Paris en tête, rechignent encore à télétransmettre leurs feuilles de soins. De nombreuses voix dans la profession estiment que la taxation risque de braquer les médecins. Et beaucoup ?réclament une meilleure rémunération des FSE.

L?e député du Bas-Rhin, Yves Bur, en demandant, dans le cadre du débat sur le projet de loi « HPST », de taxer les médecins qui se refuseraient à télétransmettre aurait-il inconsidérément mis le feu aux poudres ? On pourrait le penser, en tout cas à en juger par cette réaction spontanée d’un confrère du Loir-et-Cher : « c’est bien simple, si cette taxe est votée, je cesse tout de suite de télétransmettre » (lire témoignage). Reste qu’au-delà de la provoc’ du Dr Delamare, c’est bien le principe même de la mesure qui exaspère la profession.Le Dr Martial Olivier-Koehret en tête. « Cette…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte