Téléthon-Sidaction : condamnation partielle de Pierre Bergé

Publié le 29/06/2013

La justice a condamné vendredi le président de Sidaction Pierre Bergé à 1.500 euros d'amende pour avoir accusé l'Association française contre les myopathies (AFM) de "détourner la générosité publique". En revanche, il a été relaxé pour d'autres propos sur le Téléthon, qui selon lui exhibe "le malheur des enfants" avec "démagogie". Le collectionneur et patron de presse de 82 ans était poursuivi en diffamation devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir, entre novembre 2009 et janvier 2010, sur trois radios et un site internet, mis en cause la gestion financière de l'AFM et la façon dont elle faisait la promotion de son action lors du Téléthon. A l’audience au mois de mai, l’homme d’affaires avait réitéré ses critiques.


Source : legeneraliste.fr