Télé et malbouffe: le CSA remet son rapport

Publié le 25/06/2010

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a remis vendredi à la ministre de la Santé Roselyne Bachelot le premier rapport sur l'application d'une charte alimentaire signée en 2009 et destinée à prévenir l'obésité infantile à la télévision. La haute autorité audiovisuelle a «constaté que les prescriptions de la charte ont été parfaitement appliquées» et «salue la prise de conscience par les chaînes de leur responsabilité sociétale dans le domaine», écrit-t-elle dans un communiqué. Cette charte, entrée en vigueur le 18 février 2009 pour une durée de cinq ans, avait été signée par les publicitaires et les professionnels de l'audiovisuel pour «promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé dans les programmes et les publicités diffusées à la télévisions». Le rapport remis vendredi formule plusieurs propositions pour accroître l'efficacité du dispositif: développement du site «manger.bouger.fr», création d'un espace dédié sur les sites internet des chaînes, implication accrue du secteur lors de la semaine du goût, mises à disposition, par certaines chaînes, de leurs programmes à l'Education nationale, promotion accentuée de la nécessité d'une activité physique...


Source : legeneraliste.fr