Entretien

TDAH : l’environnement, pivot du pronostic  Abonné

Publié le 16/10/2009
Reconnu comme tel que depuis peu, le trouble déficit de l’attention/hyperactivité ou TDAH touche environ 4% des enfants, surtout des garçons. Un trouble dont le pronostic est essentiellement lié à une prise en charge adaptée et globale : si la méthylphénidate est efficace à court terme, c’est surtout la qualité de l’environnement qui détermine la donne. Le point avec le Dr Marie France Le Heuzey (service de psycho-pathologie, Hopital Robert Debré, Paris)
Le généraliste. Le TDAH est-il un trouble de société ?

Dr Marie-France Le Heuzey. Les premières descriptions du trouble déficit de l’attention/hyperactivité datent de 1902 ; il existe dans la littérature quelques très beaux exemples de TDAH célèbres (comme l’Etourdi de Molière). Certes, le nombre des consultations motivées par une demande de confirmation de diagnostic augmente régulièrement dans notre service, mais dans la très grande majorité des cas, mes confrères généralistes n’ont pas fait d’erreur !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte