Syrie: nouveaux bombardements d'hôpitaux à Alep, appels des ONG, de l'OMS et de l'ONU

Publié le 28/09/2016
Ban Ki-Moon

Ban Ki-Moon
Crédit photo : Flickr / World Economic Forum

Les deux plus grands hôpitaux de la partie rebelle d'Alep ont été touchés par des bombardements et contraints de suspendre leurs activités après avoir été endommagés, l'un par un raid aérien, l'autre par un tir d'artillerie, a annoncé la Syrian American Medical Society (SAMS), l'ONG basée aux Etats-Unis qui les gère. "Je suis à l'intérieur de l'hôpital. Je m'y trouvais quand le bombardement a eu lieu. Tout le monde est terrifié et a peur qu'on soit les nouvelles victimes d'aujourd'hui", a confié Aref al-Aref, un membre du personnel médical, contacté depuis Beyrouth.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)