Surpoids et manque de sommeil : une nouvelle étude

Publié le 17/08/2013

Le manque de sommeil peut expliquer en partie l’obésité. Une récente étude publiée dans la revue scientifique Nature Communications le confirme et, pour la première fois, tente une explication. En utilisant des appareils IRM (imagerie par résonance magnétique), une équipe de l'Université de Californie a étudié le cerveau de 23 personnes privées de sommeil. Chez ces personnes, des perturbations ont été observées dans les régions du cortex évaluant la satiété, alors qu'au contraire les zones associées aux envies irrésistibles étaient fortement stimulées. En outre, les aliments les plus caloriques étaient particulièrement recherchés par les personnes privées de sommeil" précise Matthew Walker, l'un des coauteurs de l'étude.


Source : legeneraliste.fr