Souvenirs d’un immense chercheur !  Abonné

Publié le 11/02/2011

J’ai longtemps exercé à la campagne et, fort de mon expérience, j’étais devenu, grâce à mon ordinateur, et à l’exemple d’une multitude de professeurs de médecine « faisant de la recherche », un phrénologue des temps modernes ! En effet, j’avais observé que sur une centaine de paysans conduisant un tracteur 80 environ souffraient des genoux. J’en avais déduit que les tracteurs étaient en cause ; c’était la meilleure corrélation que m’établissait mon ordinateur. Il convenait donc d’effectuer une étude ergonomique sur les tracteurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte