Sortiront, sortiront pas ?  Abonné

Publié le 16/12/2011

Avril 2011. À la surprise de tous, la HAS se voit contrainte par le conseil d’état de retirer sa recommandation de bonne pratique sur le diabète de type 2. À l’origine de la décision, un vice de forme : les conflits d’intérêts de tous les experts n’ayant pas été déclarés.

Sur le fond, cette décision change peu de chose, le contenu des recommandations invalidées étant déjà considérées comme obsolètes. Les plus optimistes y verraient même l’occasion de disposer enfin de nouvelles guidelines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte