Dr Jean-Michel Calut*

Son secret: la diversité  Abonné

Publié le 23/09/2011

« Oui, je suis un médecin généraliste heureux, parce que j’aime passionnément mon métier. Je l’ai découvert au fur et à mesure de mes études et en trente ans, je n’ai jamais eu aucun regret d’avoir fait ce choix. Il faut dire que j’ai été thèsé assez jeune, à 24 ans. Mes débuts ont été placés sous le sceau de la diversité complète de l’exercice, au temps où la réalité du médecin de famille prenait tout son sens avant l’invasion de la judiciarisation et de l’informatisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte