Solidarité à Tréguier autour du généraliste mis en examen  Abonné

Publié le 31/01/2014

Cela fait plus de deux semaines que les généralistes de Tréguier (Côtes-d’Armor) ont envoyé un courrier adressé au proviseur du lycée Savina de la petite commune de 2 600 habitants en guise de soutien au Dr Patrick Fournis précisant que « plus aucun mineur ne serait vu sans être accompagné d’un parent dans leur cabinet ». Mis en examen le 10 janvier pour agression sexuelle à la suite d’une plainte d’une lycéenne de 17 ans, le généraliste et tête de liste aux municipales de Tréguier continue de clamer son innocence. « Je reste candidat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte