Sofosbuvir, une avancée tangible dans l’hépatite C  Abonné

Publié le 03/05/2013

Le sofosbuvir (Gilead Sciences) est un candidat très sérieux dans le traitement de l’hépatite C selon les essais publiés dans le NEJM du 18 avril. Selon l’étude Neutrino, une trithérapie avec cet inhibiteur nucléotidique de la NS5B pris en dose unique quotidienne permet d’atteindre un taux de guérison de 90 % sur les génotypes 1,4,5,6 naïfs de traitement. L’essai Positron affirme qu’un schéma sans interféron est possible chez les patients intolérants ou inéligibles car le taux de guérison virale reste de 78 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte