Sida: polémique entre le Pr Chermann et ses ex-associés suisses

Publié le 02/07/2010

Rien ne va plus entre Jean-Claude Chermann et ses ex-associés suisses. Le codécouvreur du virus du sida, mis à la retraite d’office par ces derniers, les a accusés de vouloir le spolier en s’appropriant ses recherches.Jean-Claude Chermann -qui travaille depuis plus de 20 ans à la recherche d'un vaccin contre le sida- avait créé en 2001 la société Urrma R&D à Aubagne pour faire de la recherche sur un brevet qu'il avait déposé. En 2005, des investisseurs suisses le rejoignaient. Les relations entre le scientifique et ses associés se sont envenimées à l'automne 2009, le Pr Chermann étant démis de ses fonctions. Vendredi ses ex-associés suisses ont contreattaqué en mettant en doute l’intérêt de ses recherches «M. Chermann ne peut décemment soutenir qu'il n'y a rien à redire sur ses recherches. Il est scandaleux de le voir se poser en victime d'une société prétendument avide de gros sous et prête à dépouiller la France de ses travaux de recherche,» a déclaré Georges Muller, président du conseil d'administration d'Urrma AG, la maison mère du laboratoire de M. Chermann à Aubagne. Selon lui, des expertises ont révélé en décembre et en janvier que l'approche scientifique préconisée par M. Chermann pour mettre au point un vaccin, via l'anticorps unique R7V, n'était pas la bonne et que son projet de recherche et développement devait être abandonné.


Source : legeneraliste.fr