Si ce n’est toi…  Abonné

Publié le 10/09/2010

Les enseignements des politiques bafouant les droits des individus au titre de leur appartenance à une communauté au cours du XXe siècle n'ont pas été retenus par le gouvernement. En tant que médecin généraliste je soigne des "gens du voyage" qui sont avant tout des personnes. Le résultat de cette politique de discrimination et d'amalgame se fait déjà sentir : ces personnes sont terrorisées, se cachent et ne se font plus soigner. Cette situation va augmenter leur marginalisation. Je ne doute pas que cela deviendra un argument pour justifier les mesures prises.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte