Sevrage intéressé  Abonné

Publié le 20/02/2009

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

Tabac L’incitation financière fait mieux que l’information. Du moins pour le sevrage tabagique si l’on en croit les résultats de l’étude américaine publiée en ligne sur le site du New England Journal of Medicine. L’étude a recruté 878 employés de General Electric répartis en deux groupes : un groupe de 442 travailleurs informés et 436 employés informés et motivés financièrement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte