SEP: un nouveau traitement efficace

Publié le 21/01/2010

Un nouveau traitement qui agit en neutralisant le système immunitaire semble efficace dans le traitement de la sclérose en plaques. Parmi les 1300 participants d’un essai clinique de phase 3 qui a duré deux ans, et dont les résultats sont parus le 20 janvier dans l'édition en ligne du New England Journal of Medicine, ceux ayant pris la Cladribine ont eu 55% de risque de rechute en moins et 30% de probabilité d'aggravation de leur état de moins que le groupe témoin traité avec un placebo.

La Cladribine -premier traitement expérimental administrable par voie orale contre cette affection- s'avère efficace contre la sclérose en plaques en réduisant nettement l'aggravation et les rechutes. Elle élimine également les effets secondaires engendrés par les thérapies actuelles, précisent les auteurs de cette étude. Et il suffit de prendre ces comprimés pendant une période de huit à dix jours par an, ce qui permet d'éviter les injections et intraveineuses subies actuellement tout au long de l'année par les malades. "L'arrivée de la Cladribine qui ne produit pas d'effets secondaires à court terme et est très facile à prendre, va avoir un impact majeur sur le traitement de la sclérose en plaques", juge le Dr Gavin Giovanonni, de la London School of Medicine and Dentistry, principal auteur de l'étude. "Toutefois le recours à ce traitement oral comme première thérapie contre la sclérose en plaques doit conduire à une évaluation du risque pour la santé sur le long terme", ajoute-t-il.

Ce nouveau médicament a été développé par le groupe pharmaceutique Merck Serono, filiale du groupe allemand Merck KGaA. Merck Serono a déposé une demande d'autorisation de mise sur le marché de son nouveau médicament auprès de la FDA (Food and Drug Administration), l'autorité américaine des médicaments.


Source : legeneraliste.fr