Sécurité sanitaire : des candidats « peu engagés»

Publié le 16/04/2012

Le «groupe des neuf» (Claude Got, Albert Hirsch, Maurice Tubiana, François Grémy, Gérard Dubois, François Bourdillon, Catherine Hill, Irène Frachon et Chantal Perrichon) a demandé aux candidats de 2012 de se prononcer face aux principaux risques sanitaires dus au tabac, à l’alcool, à l’insécurité routière ou à l’alimentation. Les candidats ont également été interrogés sur «les abus de la promotion des médicaments ou l’impossibilité à ce jour des actions de groupe en justice par exemple face à des crises sanitaires». Les neuf personnalités se sont déclarées «consternées» par les réponses apportées. Six des quatorze propositions ont reçu un soutien total ou relatif des candidats. Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen ont tous deux répondu défavorablement à toutes les propositions défendues par les neuf personnalités. François Bayrou et François Hollande se sont, quant à eux, engagés fortement sur trois à quatre mesures proposées. Seule Eva Joly a apporté son soutien à toutes.


Source : legeneraliste.fr