Dr Pierre Hurtebize, 58 ans, président d’Imhotep

« Se dévoiler devant un confrère, une démarche assez inhabituelle »  Abonné

Publié le 13/05/2011
Le Généraliste : Imhotep a démarré en décembre 2010, comment le message passe-t-il auprès de vos confrères ?

Les confrères sont persuadés que ça ne peut être que bénéfique. Mais la démarche reste difficile. C’est tout le problème d’instaurer cette nouvelle philosophie où, en fait, on demande à un médecin de devenir patient, ce qui n’est pas forcément agréable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte