Savoir s’excuser sans improviser  Abonné

Publié le 27/11/2009

"When things go wrong"... En 2006, un document américain synthétise des recommandations aux médecins pour leur expliquer quelle attitude avoir vis-à-vis du patient en cas d’évènements indésirables graves. La démarche n’est pas forcément naturelle pour le praticien qui sera enclin à tourner la page. Pourtant Jean Brami et René Amalberti jugent ce dialogue indispensable, tant pour le médecin que pour le patient. Le livre relate que dans certains cas, ce processus permet d’éviter des suites contentieuses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte