Surmenage

Savoir s’arrêter à temps Abonné

Publié le 11/06/2010
Savoir s’arrêter à temps


©BSIP/PHOTOTAKE/WERNER

Effroi et émoi de toute une profession après le drame de Pouzauges qui a coûté la vie à un généraliste et à sa famille. Même s’il est difficile d’en tirer des conclusions définitives, la piste de l’épuisement professionnel a été encore une fois évoquée. Dans ce contexte, il nous a semblé utile de rouvrir ce dossier. Face au burn-out – tous les spécialistes le soulignent – il faut savoir dire stop à temps. Des initiatives se mettent en place pour aider les confrères. Notre dossier passe en revue conseils, adresses et contacts pour les praticiens.

Dimanche 30 mai, six corps, ceux d’un couple, le Dr Emmanuel Bécaud, un médecin généraliste de 34 ans, de son épouse, et de leurs quatre enfants, une fillette de 9 ans, et quatre garçons de 3, 5, 7 et 9 ans, sont découverts par le grand-père maternel à leur domicile, à Pouzauges (Vendée). Corps tuméfiés, coups de couteau… La scène des meurtres laisse percevoir la violence des actes commis sur le corps des victimes. Rapidement, les enquêteurs, emmenés par le procureur de la République de La Roche-sur-Yon, privilégient la thèse du drame familial. Le mari, retrouvé pendu dans son salon, serait à…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte