Sauveur Merlhengui bataille contre centrale et incinérateur  Abonné

Publié le 09/10/2009

Le docteur Sauveur Merlhengui se souvient parfaitement de l’année où il a commencé à s’investir dans les questions de santé publiques environnementales. « C’était en 1979, lorsque nous avons hérité d’un projet de construction d’une centrale électrique faisant appel aux énergies fossiles, » se souvient le généraliste d’Ajaccio. A l’époque le conseil départemental de l’Ordre s’était prononcé contre l’établissement d’une telle centrale. Sans être écouté. Mais le praticien corse ne baisse pas les bras.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte