Sarkozy déclare la guerre aux fraudes sociales

Publié le 15/11/2011

«Frauder, que dis-je, voler la Sécurité sociale, c'est trahir la confiance de tous les Français et c'est porter un coup terrible à la belle idée, nécessaire, de solidarité nationale.» Nicolas Sarkozy a lancé la guerre à la fraude lors d’un déplacement mardi à Bordeaux. «La fraude, c'est la plus terrible et la plus insidieuse des trahisons de l'esprit de 1945. C'est la fraude qui mine les fondements même de (la) République sociale» voulue au sortir de la Résistance en 1945, a déclaré le chef de l'Etat dans un discours prononcé dans un hangar aménagé sur les rives de la Gironde, alors qu’il terminait une visite de la caisse d'allocations familiales de la Gironde.


Source : legeneraliste.fr