Santé: Polémique Bertrand-Hollande

Publié le 20/09/2011

Xavier Bertrand n’a pas raté la première incursion des socialistes dans la campagne électorale. Le candidat à la primaire socialiste, François Hollande, ne serait pas au point sur les sujets santé et s’en servirait en fait de prétexte pour attaquer sa principale rivale, Martine Aubry, selon le ministre de la Santé. Dans un communiqué publié lundi à l’occasion d’une visite à l’Insntitut Gustave Roussy de Villejuif, François Hollande avait en effet stigmatisé la politique de la santé infligée, d’après lui, au secteur de la santé par le président Nicolas Sarkozy la qualifiant de «maltraitance.» « Notre système, hier fierté nationale, n’a cessé depuis dix ans de se dégrader » estimait lundi celui qui fait la course en tête dans la primaire socialiste.

Le ministre de la Santé s’inscrit en faux contre les critiques portées par François Hollande: «Que ce soit la réforme du médicament ou le mouvement d'installation des maisons de santé pluridisciplinaires, comme celle que j'ai inaugurée moi-même en Corrèze, en l'absence de François Hollande, tout cela montre bien que ce qu'il réclame est déjà entrepris», a ironisé Xavier Bertrand, avant de souligner que « si le système de santé doit continuer à se moderniser, il reste l'un des tout meilleurs au monde, selon les enquêtes ».

Pour le ministre de la Santé la sortie de François Hollande vise en réalité surtout à se positionner vis-à-vis de sa rivale Martine Aubry dont les soutiens -Jean-Paul Huchon et Anne Hidalgo- sont allés mardi 20 septembre distribuer devant l’hôpital Trousseau (Paris XIIIe), des tracts intitulés : « Un pacte d'avenir avec les professionnels de santé »


Source : legeneraliste.fr